Notre Monde dans tous ses Etats

Notre Monde dans tous ses Etats

29 - Le grand Voyage (Dédié à mon Grand Père)

Toute ton existence durant
Fût marquée par le sceau
Du voyage, de l'errance,
L'ultime et douloureux voyage
Qui te fît connaître l'exil
Jusqu'à ton dernier souffle.
 

A seize ans, loin de tes rêves d'adolescent
Tu partis à la guerre
Non pas la fleur au fusil
Mais apeuré, esseulé
Séparé à jamais des tiens,
Abandonnant TA TERRE à l'ennemi. 

Tes seize ans ne furent pas pour toi
Le bel âge, l'âge tendre
Non il fût l'âge de l'effroi.
Tu as vu le visage grinçant, hideux
De la haine et de la déraison
La folie des hommes, devenus sourds et sans âmes. 

La mégalomanie d'un tyran
Te conduisit aux portes de l'enfer
Tu vécus, tu subis
Dans ta chair
M
oultes humiliations, vexations,
Mais également la trahison, puis la torture. 

Moi ta petite fille
J'ai eu le bonheur de mettre mes pas
En cadence avec les tiens, 37 ans durant
Aimé de toi, sous ton regard bienveillant
J'ai parcouru bien des chemins
Enfance, adolescence, maturité. 

Mais fauché trop tôt
Par un tout autre fléau que la guerre
Ta vie s'est défrichée,
Notre relation s'est modifiée
Sans que notre complicité
En soit pour autant altérée. 

Tu es parti, Grand Père
« Vers où l'on ne sait pas »…
Tu es parti
Vers un jardin fleuri
Tu n'as pas laissé les autres décider
C'
est toi qui a choisi quand tirer ta révérence.

                                   Valéria Ll.



24/09/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres